Arbrealettres

Poésie

J’écoute Istanbul, les yeux fermés (Orhan Veli)

Publié par arbrealettres le 15 mai 2012



 

J’écoute Istanbul, les yeux fermés
Une beauté marche sur le trottoir
quolibets, chansons, ballades, moqueries
Quelque chose tombe de sa main
ce doit être une rose
j’écoute Istanbul, les yeux fermés

J’écoute Istanbul, les yeux fermés
Un oiseau bat des ailes autour de ta robe
je sais si ton front est tiède ou frais
si tes lèvres sont humides ou sèches, je sais
Une lune blanche se lève derrière les pins
je perçois tout du battement de ton coeur
j’écoute Istanbul

***

Istanbul’u dinliyorum, gözlerim kapali;
bir yosma geçiyor kaldirimdan ;
küfürler, sarkilar, türküler, lâf atmalar.
Bir sey düsüyor elinden yere;
bir gül olmali;
istanbul’u dinliyorum, gözlerim kapali;

Istanbul’u dinliyorum, gözlerim kapali;
bir kus çirpiniyor eteklerinde ;
almn sicak mi, degil mi, biliyorum ;
dudaklarin islak mi, degil mi, biliyorum;
beyaz bir ay doguyor, fistiklarin arkasindan
kalbinin vurusundan anhyorum;
Istanbul’u dinliyorum.

(Orhan Veli)

 

 

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 298 followers