Arbrealettres

Poésie

LA CHANSON DU BROUILLARD (David Scheinert)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2015




    
LA CHANSON DU BROUILLARD

J’ai une gomme dans la main
Et j’efface les canards
Dans le ciel blanc du matin.
Je suis le brou, le brouillard.

J’ai une gomme dans la main.
Les forêts au désespoir
Ont perdu tous leurs sapins.
Je suis le brou, le brouillard.

J’ai une gomme dans la main.
N’espérez plus vous revoir.
J’ai brouillé vos deux chemins.
Je suis le brou, le brouillard.

Mais quand le soleil revient
Précédé par les fanfares,
Je lui rends c’que j’ai volé.
Je suis le brou, le brouillard.

Je lui rends tous ses sapins
Où se posent les canards,
A l’amour, ses lendemains.
Je suis le frou, le froussard.

(David Scheinert)

Illustration: ArbreaPhotos

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :