Arbrealettres

Poésie

Archive for 7 février 2015

II a plu tout un jour (Jean de la Ville de Mirmont)

Posted by arbrealettres sur 7 février 2015



II a plu tout un jour de grisaille et de brume,
Pareil à mon esprit tranquille et résigné
Qui se trouve chez lui sous le ciel déblayé.
Il a plu tout le jour et les vitres s’allument ;
Il a plu tout le jour et ce n’est pas fini…
Avant l’heure, l’après-midi lente s’achève ;
A tant de souvenirs mon coeur s’est rajeuni.

(Jean de la Ville de Mirmont)

Illustration

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PUISQUE TOUT S’ÉTRIQUE (Jean de la Ville de Mirmont)

Posted by arbrealettres sur 7 février 2015



PUISQUE TOUT S’ÉTRIQUE

Puisque tout s’étrique,
L’âme et le cerveau,
Ah ! vivons pratiques
En ces temps nouveaux !

Plus de boniments,
Faites vos affaires !
Les beaux sentiments
Ne se portent guère.

Muse, pauvre Muse,
Va, c’est bien fini.
Dieu ! que l’on s’amuse
Au jour d’aujourd’hui !

(Jean de la Ville de Mirmont)

Illustration: Constantin Brancusi

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LES DEMOISELLES D’AUTREFOIS (Jean de la Ville de Mirmont)

Posted by arbrealettres sur 7 février 2015



Albert Joseph Moore (2)

LES DEMOISELLES D’AUTREFOIS

Deux demoiselles d’autrefois
Rêvent au fond d’un cadre en bois ;
Elles regardent dans l’espace
Languissamment le temps qui passe
Tandis que leur pastel s’efface
Peu à peu comme un souvenir.
Elles suivent de leurs yeux pâles
Les heures lentes à mourir
Et les roses aux blancs pétales
Fanent dans leurs cheveux poudrés.
Mais je les aime et je voudrais
Soulevant de mes doigts le verre
Qui les abrite de son mieux,
Poser mes lèvres sur leurs yeux,
Car je les aime avec mystère.
Deux demoiselles d’autrefois
Rêvent au fond d’un cadre en bois.

(Jean de la Ville de Mirmont)

Illustration: Albert Joseph Moore

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Fragile destin du plaisir que l’on cueille (Jean de la Ville de Mirmont)

Posted by arbrealettres sur 7 février 2015



Il est vain de chercher d’inutiles raisons
Au fragile destin du plaisir que l’on cueille

(Jean de la Ville de Mirmont)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Au cri d’un navire en partance (Jean de la Ville de Mirmont)

Posted by arbrealettres sur 7 février 2015



Vaste comme l’appel des mers et des espaces
Où des mouettes frappant les flots,
Perdu comme la voix du navire qui passe
Sur les horizons sans écho,

Un navire en partance a jeté dans la rade
Un cri qu’il n’avait jamais eu,
Ouvrant parmi le ciel où le soir se dégrade
Tout un monde ailleurs inconnu.

Ce jour était un jour des chaudes colonies,
Un jour implacable et sanglant
Et je laissais tanguer ma lourde rêverie
Au bruit des flots, au bruit du vent.

Etais-je des Grieux en habit de naguère
Tenant entre ses bras Manon,
Alors qu’il s’enfuyait vers la rive étrangère,
Oubliant tout dans son pardon ?

Etais-je l’inconnu qui partait pour les îles,
Ainsi que l’on disait alors,
N’emportant avec lui que la vie inutile
Et les rêves de poudre d’or ?

Je connaissais les noms des agrès et des mâts,
Ces mots de la marine ancienne
Qu’on entendait sonner les jours de branle-bas
Et les jurons du capitaine.

On avait déployé les voiles de fortune
Après l’orage tropical,
Et le vent chantonnait, en haut, parmi les hunes,
Ûn vieil air du pays natal.

Ce ne fut qu’un instant de rêve sur le port,
Mais j’ai senti cette existence
Qui revenait en moi d’aussi loin que la mort
Au cri d’un navire en partance.

(Jean de la Ville de Mirmont)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans mon obscur cerveau rampent des chrysalides (Jean de la Ville de Mirmont)

Posted by arbrealettres sur 7 février 2015



Michel Escale _Scarabee_et_Libellule_Escale_Michel [800x600]

LES CHRYSALIDES

Dans mon obscur cerveau rampent des chrysalides ;
Des libellules d’or gisent en ces prisons.
Leurs ailes sont de la couleur des horizons
Où le soleil se perd au fond des mers limpides.

Elles voudraient s’enfuir ; leurs murs sont trop solides.
Sur elles planeront les jours et les saisons,
Sans qu’elles aient jamais, en frôlant les gazons,
D’espace et de lumière empli leurs âmes vides.

Alors elles mourront, lentement, peu à peu,
Et je rêve souvent à leur essaim de feu
Qui bientôt fanera comme les fleurs passées.

Mais quel soleil pourrait, ô mes faibles pensées,
Vous donner la vigueur de briser la paroi
De la larve pesante où vous êtes en moi ?

(Jean de la Ville de Mirmont)

Illustration: Michel Escale

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CUEILLETTE DES LOTUS (Liu Fangping)

Posted by arbrealettres sur 7 février 2015



lotus

CUEILLETTE DES LOTUS

Le soleil couchant décline dans le fleuve limpide
Les filles gracieuses chantent d’une voix mélodieuse
Dès leur jeune âge elles sont habiles à cueillir des lotus
A quinze ans elles jouent déjà avec les vagues

(Liu Fangping)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

COMMENCEMENT DE L’AUTOMNE (Liu Han)

Posted by arbrealettres sur 7 février 2015



automnejpg

COMMENCEMENT DE L’AUTOMNE

Dans les croassements les corneilles se dispersent
Le paravent de jade plonge dans le silence
L’oreiller neuf offre une fraîcheur
tout comme l’air d’un éventail
A mon réveil après un sommeil je cherche
d’où vient le bruit d’automne
Au clair de lune le perron
est couvert de feuilles de platane

(Liu Han)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

EN ÉTÉ SUR LA MONTAGNE DE LA CIGOGNE (Dai Shulun)

Posted by arbrealettres sur 7 février 2015



EN ÉTÉ SUR LA MONTAGNE DE LA CIGOGNE

Le vent des cieux me pousse au sommet
Chargé de roses, le souffle offre la fraîcheur
au sixième mois
J’emprunte les deux cigognes blanches
au vieux moine
Qui m’emportent sur leur dos
au fond des nuages d’azur

(Dai Shulun)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

POÈME À MA FEMME (Chen Yuyi)

Posted by arbrealettres sur 7 février 2015



POÈME À MA FEMME

Aujourd’hui le vin est déjà à point dans ma petite jarre
Nul besoin d’en chercher à l’échoppe
Demain on célèbre la Fête de l’automne
Où pourra-t-on trouver les chrysanthèmes ?

(Chen Yuyi)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »