Arbrealettres

Poésie

CETTE (Jean Mambrino)

Posted by arbrealettres sur 3 avril 2015



CETTE

La pointe du regard
erre ralentit.

L’abondance,
le mystère des lignes.

La figure cachée.

Une feuille rougit
fait signe.

Parmi les fleurs les étoiles
les visages.

Unique ce qui est aimé.

(Jean Mambrino)

2 Réponses to “CETTE (Jean Mambrino)”

  1. Lara said

    oui unique, toujours

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :