Arbrealettres

Poésie

Archive for 4 avril 2015

ZÉRO (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2015



ZÉRO

Où es-tu, toi qui
en n’étant pas ici
es ici, mais ici
en n’étant pas ici ?
La réalité n’est pas un tour de passe-passe —
c’est un esprit
qui la constitue, n’importe
lequel. Tu

arpentes les années dans un
néant, un non-
lieu que je connais aussi bien
que ma dernière bouffée

d’air, recracher la fumée
d’une bouche
aussi n’ira nulle part,
elle a déjà trouvé sa voie.

(Robert Creeley)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Egalité (Zohra Karim)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2015



 

George Clair Tooker 1920-2011 - American Magic Realist painter - Tutt'Art@ (24) [1280x768]

Egalité

tous les hommes sont ego.

(Zohra Karim)

Illustration: George Clair Tooker

 

Posted in méditations | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Mon absence future flotte dans l’allée (Françoise Campo-Timal)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2015


 


Catherine Rebeyre 21-1

 

Mon absence future flotte dans l’allée

Jardins qui s’effacent
pour laisser passer
mon fantôme de demain

Je tends la main vers les arbres
et les troncs s’écartent

Mon absence future
flotte dans l’allée

(Françoise Campo-Timal)

Illustration: Catherine Rebeyre

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La porte, le chapeau, la chaise (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2015



Le moyen d’entrer dans la forme,
le moyen de sortir de la pièce-

La porte, le chapeau,
la chaise, le fait.

(Robert Creeley)


Illustration: Fernand Léger

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce son ténu (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2015



Etais-tu là
ou ici maintenant –
ce son ténu
fait ce qu’était ton pas.

(Robert Creeley)


Illustration: Fanny Verne

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Dors, ô blanche victime, en notre âme profonde (Leconte de Lisle)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2015



Josélito Donas  13 - 6

Dors, ô blanche victime, en notre âme profonde,
Dans ton linceul de vierge et ceinte de lotos;
Dors! l’impure laideur est la reine du monde,
Et nous avons perdu le chemin de Paros.

Les Dieux sont en poussière et la terre est muette:
Rien ne parlera plus dans ton ciel déserté.
Dors ! mais,vivante en lui, chante au coeur du poète.
L’hymne mélodieux de la sainte Beauté!

Elle seule survit, immuable, éternelle.
La mort peut disperser les univers tremblants,
Mais la Beauté flamboie, et tout renais en elle,
Et les mondes encor roulent sous ses pieds blancs!

(Leconte de Lisle)

Illustration: Josélito Donas

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il était en principe, unique et virtuel (Leconte de Lisle)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2015



Mâyâ e

Il était en principe, unique et virtuel,
Sans forme et contenant l’univers éternel.
Rien n’était hors de lui, l’Abstraction suprême.
Il regardait sans voir et s’ignorait soi-même.
Et, soudain, tu jaillis et tu l’enveloppas,
Toi, la Source infinie et de ce qui n’est pas
Et des choses qui sont! toi par qui tout s’oublie,
Meurt, renait, disparaît, souffre et se multiplie,
Mâyâ ! qui, dans ton sein invisible et béant,
Contiens l’homme et les Dieux, la vie et le néant

(Leconte de Lisle)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE SOUHAIT (Leconte de Lisle)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2015



Louis Treserras -ImpressioniArtistiche-17 [800x600]

LE SOUHAIT

Du roi Phrygien la fille rebelle
Fut en noir rocher changée autrefois;
La fière Prokné devint hirondelle,
Et d’un vol léger s’enfuit dans les bois.
Pour moi, que ne suis-je, ô chère maîtresse,
Le miroir heureux de te contempler,
Le lin qui te voile et qui te caresse,
L’eau que sur ton corps le bain fait couler,
Le réseau charmant qui contient et presse
Le ferme contour de ton jeune sein,
La perle, ornement de ton col que j’aime,
Ton parfum choisi, ta sandale même,
Pour être foulé de ton pied divin !

(Leconte de Lisle)

Illustration: Louis Treserras 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA TIGE D’OEILLET (Leconte de Lisle)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2015



Viktor Karlovich Shtemberg standing-nude [800x600]

LA TIGE D’OEILLET

Éros m’a frappé d’une tige molle
D’oeillets odorants récemment cueillis.
Il fuit à travers les sombres taillis,
A travers les prés il m’entraîne et vole.
Sans une onde vive où me ranimer,
Je le suis, je cours dés l’aube vermeille;
Mes yeux sont déjà près de se fermer,
Je meurs; mais le Dieu me dit à l’oreille:
Oh! le faible coeur qui ne peut aimer!

(Leconte de Lisle)

Illustration: Viktor Karlovich Shtemberg 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PREMIERE BRISE (Jean Mambrino)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2015



PREMIERE BRISE

Le pollen de ce visage
remplit ta main.

Une seule caresse
ne te laisse

que la poussière
de son image.

A moins que le matin?

(Jean Mambrino)


Illustration: Fabienne Contat

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :