Arbrealettres

Poésie

ZÉRO (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2015



ZÉRO

Où es-tu, toi qui
en n’étant pas ici
es ici, mais ici
en n’étant pas ici ?
La réalité n’est pas un tour de passe-passe —
c’est un esprit
qui la constitue, n’importe
lequel. Tu

arpentes les années dans un
néant, un non-
lieu que je connais aussi bien
que ma dernière bouffée

d’air, recracher la fumée
d’une bouche
aussi n’ira nulle part,
elle a déjà trouvé sa voie.

(Robert Creeley)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

2 Réponses to “ZÉRO (Robert Creeley)”

  1. jJean-Baptiste Besnard said

    Après avoir longtemps marché
    je me suis assis sur un talus
    au bord d’une route
    qui ne mène nulle part
    où ne passe personne.
    Mais j’y suis resté
    car les fleurs sauvages
    sentaient si bon.

    Octobre 1949

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :