Arbrealettres

Poésie

Archive for 10 avril 2015

AU MILIEU DE LA NUIT (Srecko Kosovel)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2015



 

Rene Magritte   La méditation  o1_500

AU MILIEU DE LA NUIT

Au milieu de la nuit, quand les pins gémissent,
Quand les arbres des songes se lèvent,
Que le vent arpente les prés,
Mon coeur se réveille.

Sous le clair de lune luisent les campagnes
Le peuplier, le liard et le tremble
Dialoguent tout bas
Avec quelqu’un de l’au-delà.

Toutes les chambres de l’éternité sont ouvertes
Nos âmes ne sont plus accablées,
Les reflets d’or brillent vers nous :
Tu sens que tu n’es plus seul.

(Srecko Kosovel)

Illustration: René Magritte

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CHANT EXPRESSIONNISTE (Srecko Kosovel)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2015



 

CHANT EXPRESSIONNISTE

A ceux qui cherchent des thèmes sociaux,
Des hymnes politiques, des effusions sentimentales,
Chant, dis-leur :
Je suis un arbre sans branches.

Que puis-je si le temps m’a fait naître,
Ils me refusent, fouillant de l’oeil mon visage,
A eux, chant, dis :
Je suis un arbre sans branches.

Ils cherchent seulement dans les archives la preuve
Du droit, dont le temps est
Garant,
A ceux qui sont enfermés dans leur cercle suranné,
Chant, dis-leur :
Je suis un arbre sans branches.

(Srecko Kosovel)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’ÉPUISEMENT (Srecko Kosovel)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2015



 

Igor Morski 9ab99e64

L’ÉPUISEMENT

De toute façon
En ces temps difficiles,
Que l’âme exulte ou pleure,
Que le coeur saigne,

Que j’agonise libre ou prisonnier,
Saoul de désespérance
Ou tendant au bonheur,
Tout est en vain, en vain.

Nous vivions et nous mourions
En ces temps désordonnés,
A la vie nous avons résisté,
Mais elle nous est passée sur le corps.

(Srecko Kosovel)

Illustration: Igor Morski

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE CHANT DES HUMILIES (Srecko Kosovel)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2015



Dastid Miluka  Portrait3 [1280x768]

LE CHANT DES HUMILIES

Dans l’âpre senteur des multiples sauces,
Parmi les cris, j’avance sur le pavé gris,
Les enfants sont des vieux d’affreuse expérience,
Leur face ne trahit santé, rire, ni rêves.

En cheveux à midi,
Affublées de chiffons,
Les femmes portent le déjeuner dans des cruches,
Leur oeil est mort, leur coeur est mort.

Et je vais parmi elles dans l’horreur de connaltre
Derrière chaque face, une face de vengeance,
Qui se lève à chaque instant comme la mer
Dans ce lit étroit de poissons pourrissants.

(Srecko Kosovel)

Illustration: Dastid Miluka

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

APPEL POUR LA SOLITUDE (Srecko Kosovel)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2015



 

Misha Gordin crowd49 [1280x768]

APPEL POUR LA SOLITUDE

Si je pouvais en moi-même me dérober,
Vivre inconnu, inconnu,
Me dissoudre
Dans l’alliage muet de la nuit et des songes.

Si je pouvais déserter le dehors,
Saoul de tumulte, de vitesse,
En moi-même plonger dans le cosmos,
Me sentir un avec Lui —

Je suis pris dans la foule qui s’agite, résiste,
Malade d’avoir tant crié,
Je suis pris, dans la foule qui s’éteint, se meurt,
Je me hâte vers, le triomphe, sachant que je ne m’abattrai
Qu’avec la hache qui m’abattra,
Et je pressens la plainte que j’élèverai vers Lui.

(Srecko Kosovel)

Illustration: Misha Gordin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’AI VU MONTER LES PINS (Srecko Kosovel)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2015



 

corpqrpor25q138_ml_feu9

J’AI VU MONTER LES PINS

J’ai vu monter les pins
Vers le ciel. Impassibles.
A travers les feux des soleils.
Déjà j’ai vu l’incendie
Qui les consumera.

Sur un oreiller blanc
Les monts-ancêtres ont appuyé leurs têtes
Et se sont tus. —
Les pins bruissent.
(A qui parlent-ils ?)

Je les ai vus,
Colonnes ardentes
Qui cheminaient — vers le ciel…

Mon corps en cendres s’est effondré.

(Srecko Kosovel)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA CORNE DU HÉRAUT (Alfred Jarry)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2015



 

Michael Page 1979 - American Pop Surrealism painter -   (15) [1280x768]

LA CORNE DU HÉRAUT

Pouls dans le vent, pouls dans la mer, pouls sur la nuit qui fuit !
La toux du pouls clans mes artères bruit.
Les cornes des piliers forent leurs graminées
Comme les cors vrillés d’Ammon d’en haut sonnés.
Cloisonnant ton coeur de son marteau doux
Bergère d’Ammon, d’en haut tonne et bruit
Sur le vent, la mer et la nuit.
Le
Pouls.

Les oursins ronds ont hérissé leurs crins.
Les chevaux de mer de leur crinière de fer se creusent les reins
Et la rafale tonne et tord les cors et les cornes.
Voici le vol griffu des hippocampes au lieu des cornes d’Ammon.
Lourd sur le vent, lourd sur la mer, lourd sur la crête
Des bruits
Tapi clans les feuilles comme grimpe un menteur loup garou
Le
Pouls.

Pouls dans la vie et sur la mer hors de la nuit,
Hors du sommeil et par le bruit.
Mort pointillée en repos qui survit
Où soupçonne et bout et tonne partout
Le
Pouls.

(Alfred Jarry)

Illustration: Michael Page

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La vie, la joie (Marc Alyn)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2015



 

Michael Page 1979 - American Pop Surrealism painter -   (12) [1280x768]

La vie, la joie

Est-ce la vie qui brille ici?
Est-ce la joie qui chante là?
Plus je vais, partout où je suis,
Je vois la vie, j’entends la joie.

Tiens, une rose qui sourit:
Elle a rendez-vous avec moi!
Sous le soleil ou sous la pluie,
Je vois la vie, j’entends la joie.

J’ai beau me cacher dans mon lit,
Rideaux tirés, au fond des draps,
Il filtre du jour et du bruit:
Je vois la vie, j’entends la joie.

Vite dehors! Mordons au fruit
De l’univers à dents de roi!
Plus je vais, partout où je suis,
Je vois la vie, j’entends la joie.

(Marc Alyn)

Illustration: Michael Page

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Tout se tient (Marc Alyn)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2015



 

Martin Jarrie 562 [1280x768] [1280x768]

Tout se tient

Tout se tient, tout se suit,
Rien ne naît au hasard:
L’amour, le nid, la vie,
La vigne, le vin noir.

Quand il fait jour ici
C’est la nuit quelque part;
Le soleil et la pluie
S’effacent sans retard.

Bourgeon, fleur et puis fruit,
Enfant, homme, vieillard;
Avant le pain, l’épi,
Après la peur, l’espoir.

Hier crée aujourd’hui,
Le matin sort du soir,
Le non contient le oui
Comme le blanc le noir.

Tout se tient, tout se lie.
Chacun guette au miroir
Telle image de lui
Qu’il crut un jour y voir.

Le temps coule et s’enfuit
Vers la mer ou la mare.
Qu’importe! L’instant luit
Mieux que toute la gloire.

(Marc Alyn)

Illustration: Martin Jarrie

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CHAMPS (Srecko Kosovel)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2015



Wilhelm Hammershoi - bedroom [1280x768]

CHAMPS

Champs.
Masure près de la route.
Obscurité.
Silence de la douleur.

Au loin
Une fenêtre claire.
Qui ?
Une ombre sur elle.

Quelqu’un regarde
Après moi.
Avec moi
Le non-repos
Et le pressentiment
De la mort.

(Srecko Kosovel)

Illustration: Wilhelm Hammershoi

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :