Arbrealettres

Poésie

A LA GARE (Srecko Kosovel)

Posted by arbrealettres sur 11 avril 2015



 

train en feu

A LA GARE

Wagon. Porte béante.
Une clôture.
Sur le quai
Un homme se déplace.
Casquette rouge.
Un drapeau rouge
Stoppe le train.
Dans le carré de la porte
Un homme.
La clôture.
La plaine verte.
Quelqu’un s’en va.
Oh! homme dont le coeur bat,
Tu n’aurais pas dû naître!
Une fois encore
Je me retourne.
Dans le lointain,
Le feu.

(Srecko Kosovel)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :