Arbrealettres

Poésie

Archive for 17 mai 2015

Retouche au double (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2015



Retouche au double

dans mes bons mouvements
je compte sur l’Autre
pour me sauver

(Daniel Boulanger)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à l’enfance (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2015



la chose à l’intérieur des choses
et l’eau jouant dans l’épaisseur de l’eau
la lumière en anneau dans l’échange des roses

(Daniel Boulanger)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sur le fuseau de nacre (Ossip Mandelstam)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2015



Sur le fuseau de nacre
Tendant le fil de soie,
Doigts souples commencez
L’envoûtante leçon !

Le flux et le reflux des mains,
Leurs gestes monotones
Comme si tu exorcisais
Je ne sais quel effroi solaire,

Lorsque ta large paume,
Pareille au coquillage flamboyant
Tantôt s’éteint, vers les ombres tombant,
Et tantôt disparaît dans le feu rose !

(Ossip Mandelstam)


Illustration: Vermeer de Delft

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ronde (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2015



 

Ronde

Dans cette ronde,
Entrez la blonde;
Entrez a brune
Avec la lune;
Vous, la pluie douce,
Avec la rousse;
Vous la châtaine,
Avec la plaine;
Vous, la plus belle,
Avec le ciel.
J’y entre, moi,
Avec la joie.

(Maurice Carême)

Illustration: Claude Sauzet

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’amour est un oiseau rebelle (Sebastián Iradier repris par Georges Bizet)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2015



Antoine Bourdelle   Isadora Duncan 00

L’amour est un oiseau rebelle

L’amour est un oiseau rebelle
Que nul ne peut apprivoiser
Et c’est bien en vain qu’on l’appelle
S’il lui convient de refuser

Rien n’y fait, menace ou prière
L’un parle bien, l’autre se tait
Et c’est l’autre que je préfère
Il n’a rien dit, mais il me plaît

L’oiseau que tu croyais surprendre
Battit de l’aile et s’envola
L’amour est loin, tu peux l’attendre
Tu ne l’attends plus, il est là

Tout autour de toi, vite, vite
Il vient, s’en va, puis il revient
Tu crois le tenir, il t’évite
Tu crois l’éviter, il te tient

L’amour est enfant de bohème
Il n’a jamais jamais connu de loi
Si tu ne m’aimes pas, je t’aime
Et si je t’aime, prends garde à toi
Prends garde à toi
Si tu ne m’aimes pas, si tu ne m’aimes pas, je t’aime
Prends garde à toi
Mais si je t’aime, si je t’aime, prends garde à toi

(Sebastián Iradier repris par Georges Bizet)

Illustration: Antoine Bourdelle

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :