Arbrealettres

Poésie

Il faut (Jean-François Mathé)

Posted by arbrealettres sur 19 mai 2015



il faut que la mer là-bas
soit la force qui vague
après vague nous a
quittés

il faut une nuit inquiète
pour dominer les arbres
et nous donner raison
de trembler avec eux

il faut une fenêtre mal
fermée dont chaque battement
devient un oiseau noir
au bord de nos lumières

il faut au moment de verser
perdre haleine et le souffle
qui nous hébergeait

(Jean-François Mathé)


Illustration: Sabin Balasa

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :