Arbrealettres

Poésie

Archive for 20 mai 2015

Avec sa fougue végétale (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2015



Avec sa fougue végétale
La campagne à l’horizon bleu
Aura rejoint la mer étale
Que le soir ombre peu à peu.

(Jean-Baptiste Besnard)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mer douce (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2015



Mer douce

La mer caresse le rivage
Qui a des contours de visage
Humain et ferme ses paupières
Sur d’éblouissantes lumières
Alors que des hordes de nuages
Galopent à travers les plages.

(Jean-Baptiste Besnard)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’âge de raison (Francis Blanche)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2015




L’âge de raison

La ville écrase la forêt
pour y installer son décor
sans songer au bruit que ferait
le chant de tous les oiseaux morts

On cimente les paysages
on bétonne les horizons
Nous voici arrivés à l’âge de raison

Le petit sentier de l’école
est une autoroute à six voies
qui mène à la piste d’envol
où les Boeing hurlent de joie

Il y a du goudron sur la plage
et du gas-oil sur le gazon
Nous voici arrivés à l’âge de raison

On a piétiné les ballades
et les refrains de nos printemps
on en a fait des marmelades
pour les vieillards de dix-sept ans
qui font sauter les pucelages
avec des trognons de chanson
Nous voici arrivés à l’âge de raison

Les décibels nous assassinent
les scooters nous bouffent le coeur
et la télé dans les cuisines
nous explique notre bonheur

Quand on veut rêver, les nuages
ont la forme de champignons
Nous voici arrivés à l’âge de raison

Rien à faire petit bonhomme
mets ta tête sous l’oreiller
Grand-mère a bouffé une pomme
et c’est à nous de la payer

Tiens-toi tranquille reste sage
enfoui au creux de ta maison
et laisse, laisse passer l’âge de raison

(Francis Blanche)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Au bord de la Rance (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2015



Au bord de la Rance

A l’entrée d’un village,
Je m’arrête à l’auberge
Tapie dans le feuillage ;
Quelque part sur la berge,
Tout au bord de la Rance,
Dans l’odeur un peu rance
Des pommes rissolées
Dans une noix de beurre
Et du cidre en bolées.
Lentement passe l’heure
En douces rêveries,
Auprès de la servante
Dans sa robe fleurie.
Sur la rivière, il vente.

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sur la grève (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2015



Sur la grève

Tout au bord de la grève
Bientôt le soleil lève
L’ancre de son escale
Vers l’horizon d’opale

Pour un autre univers
Aux grands espaces verts
Lentement appareille
Sa lumière vermeille.

(Jean-Baptiste Besnard)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La mer était si près (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2015



La mer était si près
Que je croyais toucher
Tous les bateaux couchés
A l’ombre des cyprès.

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration: Yolande Ardissone

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

La vague (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2015



La vague a la fragilité du lys
Pourtant sa patte de velours
A parfois un geste bien lourd
Qui submerge plus d’une ville d’Ys.

(Jean-Baptiste Besnard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Préfère le silence (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2015



Préfère le silence
Aux bruits vains
Aux paroles inutiles
Un silence profond
Comme un regard muet
Clair comme une eau calme
Parfumé comme une pensée
Un silence dur comme un roc
Ou doux comme une brise

Mais un marteau frappe
Des coups réguliers
Dans le quartier
Et brise le silence
En autant de morceaux.

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration: Gaëti Lioubov

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’arbre (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2015



L’arbre

La feuille s’agite
au bout de la branche
dans l’ivresse de vivre
que procure la sève
qui circule dans ses veines

L’arbre palpite
de la racine à la cime
quand tu enlaces son tronc
de tes beaux bras blancs
dans cette forêt
frissonnant de plaisir.

(Jean-Baptiste Besnard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

C’est de la poésie (Jean Marcenac)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2015



Ce n’est pas de moi
C’est de la poésie
C’est une statue d’eau dans un lac
De flammes dans le feu
Et d’ombre dans la nuit.

(Jean Marcenac)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :