Arbrealettres

Poésie

Tu dors (Jeanne Bélédin-Destranges)

Posted by arbrealettres sur 2 juin 2015



Tu dors.
J’écoute ton souffle.
Mais nul n’entend le mien.

(Jeanne Bélédin-Destranges)


Illustration: Sophie du Bromel

2 Réponses to “Tu dors (Jeanne Bélédin-Destranges)”

  1. pascale d said

    Ah! le féminin sentiment de solitude, nous qui voyons tant de détails à aimer !
    Snifff

    • arbrealettres said

      oh le sentiment de solitude est (je pense!) inhérent à la condition humaine
      mais oui chercher, regarder le beau, aimer nous en sort
      alors… pas sniff!! lol!! (((-:

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :