Arbrealettres

Poésie

Le poème se fait chalut (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2015



Le poème
Se fait chalut

Dans lequel se prend
On ne sait quoi

Qui n’existe pas
En dehors de lui

Et qui restera
Vivant en lui,

A la fois vibrant
Et figé.

(Guillevic)


Illustration

2 Réponses to “Le poème se fait chalut (Guillevic)”

  1. Lara said

    A la fois vibrant
    Et figé.

    • arbrealettres said

      trs tonnant ces deux qualificatifs et pourtant on « sent » que c’est la ralit enfin celle du ressenti…

      Ch 🙂

      ________________________________

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :