Arbrealettres

Poésie

LES PENSÉES (Henry Bauchau)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2015




LES PENSÉES

Je n’aurai rien compris que les pensées réelles
qu’on plantait au printemps sous le mur des remises
la beauté de couleur profonde, les pensées
qui regardaient le temps de la terre sans feuilles
et voyaient d’un regard obstiné l’essentiel
nues, minimes, sans rien, sans rien d’autre que l’oeil.

(Henry Bauchau)

 

 

Une Réponse to “LES PENSÉES (Henry Bauchau)”

  1. […] LES PENSÉES (Henry Bauchau) LES PENSÉES Je n'aurai rien compris que les pensées réelles qu'on plantait au printemps sous le mur des remises la beauté de couleur profonde, les pensées qui regardaient le temps de la … Source: arbrealettres.wordpress.com […]

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :