Arbrealettres

Poésie

LA PIERRE (Henry Bauchau)

Posted by arbrealettres sur 21 juin 2015




LA PIERRE

Brise tes pensées sur elle
Qui ne pense plus la pierre
la pierre le pensera.

(Henry Bauchau)

 

 

2 Réponses to “LA PIERRE (Henry Bauchau)”

  1. Lara said

    Le verbe  » penser » utilisé dans chaque ligne !

    Ce poème est tiré du recueil  » La pierre sans chagrin »

    je cite : « Le titre est à lui seul évocateur du but auquel tend l’ensemble du recueil. La paronomase implicite de la « pierre » et de son paronyme « prière » ainsi que le choix opéré par l’auteur pour la première nous pose déjà dans un monde figé. Contrairement à la prière qui sous-entend une adresse intérieure vers l’extérieur, du plus profond au plus élevé, la pierre est stable et fixe. Quand la « prière » est motivée par la volonté de changement pour se libérer de l’instant, la pierre subit le monde et ses intempéries de tout instant. Tout ce réseau de significations, Bauchau va le retravailler en se fondant sur la figure stylistique de la synecdoque. Il fait ainsi de la pierre le contenant déterminant de la prière, à telle point que la pierre devient un signe plein de sens, signe historique et ontologique. »

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :