Arbrealettres

Poésie

Froide est l’haleine du soir (Leonardo Sinisgalli)

Posted by arbrealettres sur 23 juin 2015



 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Froide est l’haleine du soir
Sur ces prés que j’ai touchés de mon front
Chaud, empli du bonheur de la course.

***

Fredda alita la sera

Fredda alita la sera
Su questi prati che toccai con la fronte
Calda e felice della corsa.

(Leonardo Sinisgalli)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

2 Réponses to “Froide est l’haleine du soir (Leonardo Sinisgalli)”

  1. Lara said

    Une découverte ce poète
    http://www.arfuyen.fr/html/ficheauteur.asp?id_aut=1144

    Comment resister à un champ de marguerites ? !:-))

    • arbrealettres said

      oui! Merci pour le le lien-bio 🙂
      Tu es trompée par la « macro » lol!
      C’est pas un champ c’est … notre jardin rempli de pâquerettes! lol! sympa non? 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :