Arbrealettres

Poésie

Toussaint (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 30 juin 2015



Henri Rousseau

 

Les labours parcourus par les oiseaux plaintifs,
La pluie fine enfonçait les rameaux jaunissants.
Le retour en carriole avec l’ours sur mes genoux.
Un enfant-dieu passait dans les yeux des grands-parents.
Etait-ce déjà la mort et le pardon pour tous?

(André Frénaud)

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :