Arbrealettres

Poésie

Viens dans mon lit (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 3 juillet 2015



 

Emilia Castañeda pt_13_B

Viens dans mon lit couver la cendre froide
Nous vêlerons à l’aube de la mort
Quand la potence des sexes s’est abattue
en oiseaux pétrifiés
l’être glorieux qui nous avait anéantis
n’est plus que nous deux cadavres hostiles.

(André Frénaud)

Illustration: Emilia Castañeda

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :