Arbrealettres

Poésie

Les chers globes de feu (Pierre-Jean Jouve)

Posted by arbrealettres sur 17 juillet 2015


courbet

Les chers globes de feu qu’elle brandit sans voile
Leur teinte est fabriquée et couleur de rougeur
De honte, ardents au bout et morts dans le vallon.
Et le lait du plaisir qu’elle soutire aux mâles
Fait qu’elle voudrait toujours, petite fille,
Les émonder avec les couteaux de ses dents.

(Pierre-Jean Jouve)

Une Réponse vers “Les chers globes de feu (Pierre-Jean Jouve)”

  1. Enfin, de la poésie sensuelle et riche
    Tes seins dessinent les courbes de l’horizon
    Que je caresse en restant dans dans ta maison

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :