Arbrealettres

Poésie

Archive for 23 juillet 2015

Le passage (Christiane Singer)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2015


le-passage


Il n’est pas abstrus de penser
qu’il existe en chaque vie
un trou vertigineux
par lequel s’opère le passage
à une dimension autre.

(Christiane Singer)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Le vide (Jean-Claude Renard)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2015


vide

Le vide
accueille aussi des noces.

(Jean-Claude Renard)

Illustration et Vide Quantique

Posted in méditations | Tagué: , , , | 2 Comments »

Tracer (Dominique Lauzon)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2015


Muse

La plus réelle des fictions c’est elle

Tu es une fête rebelle du désir
tu es vibrante comme un texte délivré
de toutes les formes inavouables des codes
tu es la riposte vive du feu
un besoin d’aimer qui fait violence
à tout ce qui simple écho des censures
ne peut se dresser en une suite
de petits désordres déterminés
capables de tracer profondément
ta ligne de vie au milieu de mon poème

Sans ta voix pour la porter
mon écriture ne serait plus jamais la même

(Dominique Lauzon)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

La Voie lactée (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2015


voie_lactee

La Voie lactée,
nous aurons pour elle
l’âge des phalènes.

(Pierre Dhainaut)

Posted in poésie | Tagué: , , | Leave a Comment »

Ces pierres qui tombent (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2015


pierre

Tu peux envier ces pierres
qui tombent, qu’on ne voit plus,
elles déploient leurs ondes.

(Pierre Dhainaut)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 3 Comments »

Mégapole (Gérard Noiret)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2015


marilyn

Non loin de pigeons qu’indiffèrent
le sommet de la tour et l’affluence de la gare
hirsutes, édentés, ils environnent la grille du métro
Et quand une involontaire Marylin
jupe soulevée, rejoint leurs fictions
ils manifestent avec leurs bouteilles
amplifiant du geste et du regard le dégoût de la victime

(Gérard Noiret)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Isolement (Georges L. Godeau)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2015


grillage

Ils ont porté ce projet de maison si longtemps dans leur tête
et tant souffert pour le réaliser
qu’aujourd’hui qu’elle est là,
solide et close comme un coffre à bijoux,
ils n’en sortent plus sauf pour aller au travail,
au pain ou rentrer la poubelle.
Ils passent en courant d’air, ils lèvent la main
et disent par-dessus le grillage:
« Pas moyen de se voir.
On tâchera un jour… »

Les arbres qui poussent
font des haies et tout en reste là.

(Georges L. Godeau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Poème de l’Immortelle (Lan Cai He)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2015


chemin-des-nuages

Poème de l’Immortelle

Certains rêvent du chemin des nuages. Il n’en existe nulle trace.
Il passe sur les hauts pics escarpés, sur les torrents aux dragons issants.
L’herbe verdoie ici et là.
Le soleil parcourt le ciel d’Est en Ouest et bien au-delà.

Vous vouliez connaître le chemin des nuages ?
C’est partout dans l’espace.

Les hommes naissent aujourd’hui pour, tôt ou tard, mourir.
Hier, moins de trente ans, souffle puissant, muscles vigoureux,
Les voilà, plus de soixante-dix ans, épuisés de douleurs et de chagrin.
Comme la fleur de printemps, épanouie à l’aurore,
Flétrie au crépuscule.

On voudrait suivre le Tao. Le Tao s’obtient par soi-même :
Clore la porte aux visites importunes, être prêt à accueillir les génies,
Approfondir les secrets subtils à la lueur de la lune,
Scruter les raisons profondes jusqu’à l’aube.
Dix mille fois on en perd la trace.
Ainsi on parvient au Tao.

Je ris de tout le passé. Je ris tout autant de l’avenir.
Rions ensemble, sans jamais nous arrêter,
Jusqu’aux confins de l’Est, jusqu’à l’extrémité de l’Ouest.

(Lan Cai He)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 4 Comments »

Tout objet aimé (Novalis)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2015


Jeune fille au ruban blanc-MALINOWSKI

Tout objet aimé
est le centre d’un Paradis

(Novalis)

Posted in méditations | Tagué: , , , | Leave a Comment »

La marche lente (Ying Chen)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2015


marche

La marche lente
De quelques passants
A un temps sans voiture

(Ying Chen)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :