Arbrealettres

Poésie

NAITRE ET MOURIR (Franz Hellens)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2015



 

NAITRE ET MOURIR

La colombe quel jour a-t-elle ouvert les ailes
Pour son premier essor à la lumière,
Et le merle quel beau matin a-t-il
Pour des cieux inconnus lancé son premier cri ?

Demande au piètre état civil
L’heure de ton premier soupir au monde :
Tu ne prendras jamais au merle, à la colombe,
Le secret simplement de naître et de mourir.

(Franz Hellens)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :