Arbrealettres

Poésie

Archive for 1 août 2015

Ouvre la porte (Alain Borne)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2015


porte-ouverte

Ecoute le destin entravé qui frappe.
Ta vie se ferme: ouvre la porte à ton enfance.

(Alain Borne)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , | 3 Comments »

Retouche à la tonnelle (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2015


la tonnelle

le jour compose son vitrail
les merles en volent quelques pierres
des promesses s’échangent
d’un bleu de goût d’amande
le sable songe à son commencement
et l’avenir se lit du doigt
le ciel enfant dans sa robe en dentelle
pousse le cerceau du soleil

(Daniel Boulanger)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

La lune est apparue (Yves di Manno)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2015


pleine-lune-nuages

la lune est apparue entre les deux nuages
le lac s’est assagi.

Un vieillard suit des yeux
les ronds de fumée blanche
qui montent de sa pipe.

Dans les troncs élagués les vers
dessinent leur chemin.

(Yves di Manno)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Troisième Oeil (Eugenio De Signoribus)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2015


oeildeus

d’un geste furtif, avant de se coucher
et d’éteindre la lumière,
la grand-mère enlevait son oeil de verre
et le posait dans la transparence du gobelet
sur la table de nuit…
Des persiennes filtrait un fil de lune poussiéreuse
que l’oeil attirait tout à lui…
Dans l’angle du lit, l’enfant impressionné
fixait cette rencontre mystérieuse…
incapable de s’en détacher …
jusqu’au sommeil…
et dans le rêve agité
il sentait cet oeil se loger entre les siens,
comme un phare incandescent…
Dans ce temps,
il put voir toute la terre qu’il imaginait
et plus encore …

(Eugenio De Signoribus)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rien à signaler (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2015


table

Tout est normal.
La porte se porte bien,
le plafond marche,
le mur mure,
la chaise est assise,
le lit est couché
et la table est
irréfutablement plate.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 5 Comments »

Rue de Rome… (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2015


t-rue_de_Rome_panneau_17e

Rue de Rome, du matin jusqu’au soir,
les femmes prennent des bains de regards.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

A minuit sur le toit… (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2015


chat

A minuit sur le toit
un chat prend un bain
de lune.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 1 Comment »

La vache (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2015


vache

Enfin une qui
ne fait pas le singe.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Cette nostalgie est la nôtre (Nazim Hikmet)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2015


dyn010_original_549_362_pjpeg_2582928_fe7d3010961e4e71c854e268eb5b60d1

Vivre seul et libre comme un arbre
et fraternellement comme une forêt.
Cette nostalgie est la nôtre.

(Nazim Hikmet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Les canards de Briançon (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2015


etang_006

Les canards glissent sur l’étang.
Que font-ils à longueur de temps?
Rien? Non, ils font
du silence.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 8 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :