Arbrealettres

Poésie

Archive for 11 août 2015

La voix de cet homme (Paul Nougé)

Posted by arbrealettres sur 11 août 2015



La voix de cet homme
habitait une pâleur étincelante:
j’en ai vu, disait-elle,
de toutes les couleurs.

(Paul Nougé)

Illustration: Oleg Zhivetin 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Passage de midi (Paul Nougé)

Posted by arbrealettres sur 11 août 2015



Passage de midi

Le parfum de ce corps écartait les vêtements trop faibles
et la clarté oblique de la chair achevait de dénuder la femme blanche mollement étendue.
Les cloisons de la chambre ne résistaient pas davantage et bien que l’on fût à l’instant de midi,
les fenêtres s’emplirent soudain d’une épaisse nuit sucrée.
Les mains parlaient à la blancheur abandonnée
que l’on savait délicieusement tendue de sang
et les ventouses des yeux en gorgeaient la tête avide.
Enfin, la forte roue de l’ivresse
entraîna cet univers nouveau
qui retrouvait ainsi la marche liquide
des premiers instants du monde.

(Paul Nougé)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Attente incertaine de la pluie (Paul Nougé)

Posted by arbrealettres sur 11 août 2015



Attente incertaine de la pluie
puis l’outre noire épanche
ses larmes violentes.

Angle des toits
et les rues enfuies et tournantes
les rues, encore,
ville née d’un éclair et morte avec lui.

(Paul Nougé)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mains parallèles (Paul Nougé)

Posted by arbrealettres sur 11 août 2015



Mains parallèles

Le paysage hésite à mi-chemin de la pluie et du soleil.
Délicieuse plénitude de gris
riche de toutes les couleurs dominées.
Elles y sont toutes en une saveur unique.
Un fruit scelle pour l’hiver
l’ardeur mouvante de l’été.
L’esprit n’est à cette heure
qu’une seule pensée.
Mais la présence tournante
de toutes les pensées.
Calmes devant soi, les mains au repos
les mains parallèles.
Les yeux devant soi.
Soi-même devant soi.

(Paul Nougé)

Illustration: Bénédicte Pontet

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

C’est une lueur tournante (Paul Nougé)

Posted by arbrealettres sur 11 août 2015



C’est une lueur tournante qui s’engage dans les ruelles au crépuscule.
On ne pourrait dire si un visage habite cette clarté étrange,
ou bien des mains monstrueusement pâles qui frappent aux vitres obscures, qui regardent.
Au fond des chambres sans lumière,
les visages se cachent au fond des mains.
Puis un vent bleu de nuit possède la rue déserte.

(Paul Nougé)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Présence (Paul Nougé)

Posted by arbrealettres sur 11 août 2015



Présence

Le jardin appuie à la fenêtre son épaisseur de fumée.
La nuit vient doucement s’appuyer au jardin.
Marie (elle est assise à la fenêtre) entrouvre un peu sa robe,
ses épaules se découvrent.
Elle attend au tournant de la nuit.
Elle attend. Passe un doigt lentement sur ses lèvres.
Son doigt sur ses lèvres fait le signe du silence.
Elle attend. Passe les doigts à peine sur ses cheveux,
sur ses bras qui sont nus.
Garde les yeux ouverts sur le coeur de la nuit.
Et le jardin recule à peine,
quitte la fenêtre, comme la nuit tendrement se sépare du jardin.
C’est qu’un peu d’aurore rougit le mur, la fenêtre,
toute la femme appuyée au matin.

(Paul Nougé)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’arbre (Paul Nougé)

Posted by arbrealettres sur 11 août 2015



L’arbre

L’arbre de Simone pousse ses branches vers le ciel
et ses racines vers le centre de la terre.
Il y a des années qu’il en est ainsi.
Si bien que les feuilles bruissent au milieu des nuages
et les racines rôtissent au feu qui est sous la terre.
Simone tourne le dos, elle ignore son arbre.
Simone est morte ce matin.

(Paul Nougé)

Illustration: Carmen Meyer

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le promeneur (Paul Nougé)

Posted by arbrealettres sur 11 août 2015



buée coeur [800x600]

Le promeneur

Pierre a beau dire, Marthe ne dit rien.
Elle trace sur la buée le signe de son coeur.
Etienne passe qui le vole, déguisé en promeneur.

(Paul Nougé)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bonne volonté (Paul Nougé)

Posted by arbrealettres sur 11 août 2015



Alberich Mathews winter94_o

Bonne volonté

Chacun y mettait du sien
La forêt, ses croupes bleues.
Le ciel, son plus blanc nuage.
L’eau, sa transparence.
Marie, toute nue, son corps au fil de l’eau.
Et toi, dans le paysage, ton pas égal vers la mer.

(Paul Nougé)

Illustration: Alberich Mathews

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Présages (Paul Nougé)

Posted by arbrealettres sur 11 août 2015



Présages

Les poissons descendent la rivière
en chantant à tue-tête;
il fera beau demain.

(Paul Nougé)

 

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :