Arbrealettres

Poésie

LASSITUDE (Mario Wirz)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2015



LASSITUDE

Le soir tombe
Sur le quai de gare
Sur mon visage
qui est las
de courir
après des trains en partance

Le chapeau rouge de quelque femme
qui passe
embrase le soir
et moi immobile
qui ne me défends pas

(Mario Wirz)

Illustration: Kees Van Dongen

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :