Arbrealettres

Poésie

Carnac (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 17 août 2015



Carnac

Quand le géant noir
Qui dort parmi les fossiles du fond des mers
Se lève et regarde,

Les astres au creux du ciel ont froid
Et viennent se chauffer coude à coude.

Les yeux morts de cent mille morts
Tombent dans les rivières
Et flottent.

(Guillevic)

 

 

4 Réponses vers “Carnac (Guillevic)”

  1. Lara said

    Carnac ..et bien plus !
    poésie cosmique

  2. Comme par hasard, je viens de recopier ce modeste texte suivant (N° 9552):
    BRETAGNE
    Les menhirs de Carnac
    dansent une ronde de pierres
    au milieu de la lande
    avec les farfadets et les korrigans
    les jolies sorcières
    sorties la nuit de leurs chaumières.

    Des forêts d’obscurité
    Brocéliande ou Paimpont
    épouvantent le voyageur égaré
    dans des chemins de diablerie

    La mer se prosterne et geint
    au pied de la falaise
    d’un inflexible granit
    que couronne une austère chapelle.

    (MARDI 23.12.2009) Mériterait-il un développement plus substantiel ?

    • arbrealettres said

      Toujours chouettes les synchronicités 🙂
      Joli poème pour moi juste bien mais tu sais que je préfère le concis!
      A toi de voir bien sûr
      Bonne soirée JB
      Ch

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :