Arbrealettres

Poésie

Archive for 18 août 2015

Le silence se meut (Dong Qiang)

Posted by arbrealettres sur 18 août 2015



oiseau bleu

Lumière sombre, médium
aux senteurs végétales pénètre les habits.
Silence, repos de tous les êtres,
quand naissent ces vers secrets.
L’eau qui coule, là-bas, n’offre
aucune musique au roseau solitaire.
L’Oiseau Bleu, doté d’un esprit,
sait consoler les deux tiges enlacées.

(Dong Qiang)

Illustration: Remy Disch

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’inconcevable esprit du Nirvâna (Dôgen)

Posted by arbrealettres sur 18 août 2015


cerisier

Comme toujours,
S’épanouissent les fleurs de cerisiers
De mon village natal,
Leur couleur est identique
Chaque printemps.

(Dôgen)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le soleil est une femme nue (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 18 août 2015


402233_996632873_femme-nue_H183403_L

Le corps du soleil est sa lumière
Le soleil est une femme nue
même quand elle est habillée

(Adonis)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Hors du temps chercher l’esprit du Vide. (Dong Qiang)

Posted by arbrealettres sur 18 août 2015


4F1226_fleur_printemps


 

Début de la saison. Les fleurs se disputent la beauté.
De la même source, les nuées et les brumes sur le lac.
Sans fard, dans ta barque à lotus
hors du temps chercher l’esprit du Vide.

(Dong Qiang)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le programme en quelques siècles (Armand Robin)

Posted by arbrealettres sur 18 août 2015


Les Temps modernes

On supprimera la Foi
Au nom de la Lumière,
Puis on supprimera la lumière.

On supprimera l’Âme
Au nom de la Raison,
Puis on supprimera la raison.

On supprimera la Charité
Au nom de la Justice,
Puis on supprimera la justice.

On supprimera l‘Amour
Au nom de la Fraternité,
Puis on supprimera la fraternité.

On supprimera l’Esprit de Vérité
Au nom de l’Esprit critique,
Puis on supprimera l’esprit critique.

On supprimera le Sens du Mot
Au nom du Sens de mots,
Puis on supprimera le sens des mots.

On supprimera le Sublime
Au nom de l’Art,
Puis on supprimera l’art.

On supprimera les Ecrits,
Au nom des Commentaires,
Puis on supprimera les commentaires.

On supprimera le Saint
Au nom du Génie,
Puis on supprimera le génie.

On supprimera le Prophète
Au nom du Poète,
Puis on supprimera le poète.

On supprimera l’Esprit
Au nom de la Matière,
Puis on supprimera la matière.

AU NOM DE RIEN ON SUPPRIMERA L’HOMME.
ON SUPPRIMERA LE NOM DE L’HOMME:
IL N’Y AURA PLUS DE NOM

NOUS Y SOMMES.

(Armand Robin)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

A FLEUR DE CHANCE (Georges Henein)

Posted by arbrealettres sur 18 août 2015


 


Paige Bradley (6)

A FLEUR DE CHANCE

tu n’es pas venue d’aussi loin qu’on le penserait
tu n’as fait que ralentir ta marche à ma hauteur
j’ai trouvé ta tête près de moi comme une lettre sur ma table
comme une lettre que je n’ai pas besoin de décacheter
pour savoir ce qu’elle contient
et que tout s’y décline en clins d’herbe
en chevauchées d’écume à la poursuite du plus haut diamant rétif dans son nid d’aigle
désormais l’imprévu et l’habituel se confondent pour nous dans un grand cri de distraction
une seule rue suffit à nous rendre semblables
la barricade de la vie c’est un sourcil qui se hausse
la petite chanson de l’écolier puni qui trompe l’ennui dans un coin sombre
l’inaperçu nous berce comme un domaine acquis d’une seule caresse de la main
nous nous dirigeons l’oreille légère au fil rompu des torrents,
sur les deux rives les éventails mettent une pudeur d’enlèvement
nous sautons d’une roche à l’autre
notre sourire est le cerceau qui nous précède à fleur de chance
notre rôle n’a jamais été aussi beau
nous cultivons la première morsure des superstitions de l’avenir.

(Georges Henein)

Illustration: Paige Bradley

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

LE RETOUR DES DIEUX (Georges Henein)

Posted by arbrealettres sur 18 août 2015


 


Campos Edson 01 [1280x768]

LE RETOUR DES DIEUX

Seins issus d’une fête labiale
et cachetés à la cire du souvenir
une fille sourit à sa peau
dans le vent nu des campagnes
puis ses mains descendent le long
comme l’ancre d’un vaisseau
reconduit à la terre

Reflet exténué des saisons vécues
elle se replie sur un mal
plus secret que toute mort
sur la tige nacrée de sa solitude
de son corps
sur l’odeur brusque de l’amour
dans un tiroir d’embruns

les doigts à l’épreuve du tambour
la taille sur la pente du cerceau
elle s’affaiblit dans l’eau légère
de sa propre distance
comme un sort mal jeté

Aucun réveil pourtant
aucun réveil possible
sans le retour des Dieux
auxquels nulle croyance n’est due.

(Georges Henein)

Illustration: Campos Edson

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu dis la prune (Max-Pol Fouchet)

Posted by arbrealettres sur 18 août 2015



Martin Jarrie 4 [1280x768]

Tu dis la prune
Et tu penses au noyau

Tu dis la hune
Et tu penses au récif

Tu dis l’homme
Et tu penses aux copeaux

Mais dis-tu seulement ?

(Max-Pol Fouchet)

Illustration: Martin Jarrie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Souvenez-vous (Angelote de Brès)

Posted by arbrealettres sur 18 août 2015



 

Berthe Morisot -ON-THE-VERANDA [1280x768]

Souvenez-vous des goûters de votre enfance,
ils ont le goût de l’insouciance,
et la saveur du temps passé.

(Angelote de Brès)

Illustration: Berthe Morisot

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Creux de caniveau (Anick Baulard)

Posted by arbrealettres sur 18 août 2015



irisations e [1280x768]

Creux de caniveau
soleil, huile de vidange
arc-en-ciel du pauvre

(Anick Baulard)

Illustration

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »