Arbrealettres

Poésie

Ne sens-tu pas (Georges-Emmanuel Clancier)

Posted by arbrealettres sur 29 août 2015



Ne sens-tu pas

Vois cet inconnu marcher dans l’éclat,
Là où le chemin à peine se devine
Sur quoi repose ma vie.

Tes mains et tes désirs le percent
Mais ne sens-tu pas s’y cogner, déjà, ton coeur?

Et la lumière dont il te sourit,
Bien plus loin,
A l’horizon de ta présence,
Si tes yeux
A coups de cils et de rêves
En brisent un reflet,
Ils vont s’aimer
D’un trop lent amour,

Cris accrochés aux poussières de ciel
qu’entraîne son élan.

(Georges-Emmanuel Clancier)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :