Arbrealettres

Poésie

L’oubli (Georges-Emmanuel Clancier)

Posted by arbrealettres sur 30 août 2015



L’oubli

Poursuivie par mille voix la lueur de mon désir,
Calme phalène de fatigue, s’est perdue au fond de moi,
Venue des foules de sable noir et des animaux du temps,
Nouée à même le printemps, rose solaire de la mort,
Par sommeil et par torture m’avait fait naître et me perdre
A chaque lac de ta chair, à chaque défaite pure.

(Georges-Emmanuel Clancier)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :