Arbrealettres

Poésie

Archive for 2 septembre 2015

A l’aube était le silence (Georges-Emmanuel Clancier)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2015



A l’aube était le silence,
A la nuit revient le silence
Que l’homme implore
De tous ses mots.

(Georges-Emmanuel Clancier)


Illustration: Simone Lacour

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Lierre et houx (Georges-Emmanuel Clancier)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2015



Lierre et houx

Epine, oriflamme rousse,
Langage minutieux de la pluie
Sur les taillis d’hiver,
Lierre et houx
(Hier et où?),
Pays dans la distance.

(Georges-Emmanuel Clancier)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Entre l’ombelle et le maïs (Georges-Emmanuel Clancier)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2015



Entre l’ombelle et le maïs,
Le noisetier et le hêtre,
Cette alliance fut conclue
Pour la plus fraîche odeur,
Pour la paix du regard
Qui feront verdir ce pré
Tout au creux de la mémoire.

(Georges-Emmanuel Clancier)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je pense à toi (Georges-Emmanuel Clancier)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2015



Je pense à toi, bergère petite aux pieds nus
dans l’herbe haute du temps.
Es-tu d’hier, es-tu morte,
Es-tu déjà celle qu’efface la mort,
ou reviens-tu jouer dans le futur?

(Georges-Emmanuel Clancier)

Illustration: Jean-Jacques Henner

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans la douceur (Georges-Emmanuel Clancier)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2015



Dans la douceur

Vaste corps, au tumulte apaisé,
Nonchalant et charnel de dômes et de combes,
Gorge, ventre, hanche au duvet d’herbe claire,
Une fois encore, ton désir, ta caresse nous sacrent
Dans la douceur, la majesté du royaume.

(Georges-Emmanuel Clancier)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les demoiselles blanches (Louis Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2015



jeune fille aux rubans bleus a

les demoiselles blanches
avec des rubans bleus

J’aime les arbres bleus
j’aime les âmes blanches
les têtes qui se penchent
noyées dans les cheveux

Un et un qui font deux
les matins des dimanches
les demoiselles blanches
avec des rubans bleus

La morsure du feu
à l’écorce des branches
le ciel de nos nuits blanches
et la mort peu à peu

(Louis Calaferte)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au secret de la source et de la foudre (Georges-Emmanuel Clancier)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2015



Au secret de la source et de la foudre

L’ombre chantait ancienne autour de ta jeunesse.
Je lisais au bond de la flamme une caresse
De nos regards, de notre songe, avant que s’ouvrent
La nuit, et cet affrontement tendre ou cruel
Où nous fûmes jetés pareils
Au secret de la source et de la foudre.

(Georges-Emmanuel Clancier)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vous m’oublierez (Georges-Emmanuel Clancier)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2015



Vous m’oublierez: la neige sera de retour,
Le monde bleu dans la lumière tremblera.
Vous aimerez des villes au soleil marin.

Trace de pas, fumée des mots sur la terre,
L’amour jetait au milieu de la vie
Une étoile, une fête, une vaine étincelle.

Vous m’oublierez: les yeux resplendiront,
Les lèvres, les dents heureuses, les corps pareils
A l’herbe, au feu, à la rivière de juin.

Quelles étaient ces paroles dans l’ombre,
Les jours se constellaient de nos regards,
Dans la joie même la joie se consumait.

Vous m’oublierez: rien ne demeurera
De ce qui fut ce coeur tissé de songes.
Le sang, la peine, l’image et le désir
L’auront quitté sous la cendre et la nuit.
De nouveau que le ciel sera jeune
Et printanier l’hiver! Vous m’oublierez.

(Georges-Emmanuel Clancier)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

T o i (André du Bouchet)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2015


meditation

cela, de nouveau, revenant à soi,
cela – pour l’espace,
se prononcera:
t o i.

(André du Bouchet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Ce qui est ici (André du Bouchet)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2015


20

au loin,
ce qui est ici,
j’ai du le chercher loin.

(André du Bouchet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :