Arbrealettres

Poésie

Comme… (Edward Stachura)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2015



 

Euan Macleod x [1280x768]

Comme…

comme sur le ciel de nuit, les nuages glissent au dessus de la forêt
comme sur le cou du vagabond, un foulard battu par le vent
comme tendus vers là-haut vos bras étoilés
et ici sont les nôtres, et ici sont les nôtres

comme les sanglots sans larmes dans la nuit pluvieuse

comme coupable-non-coupable remords de conscience
qu’on vit et les morts sont si nombreux, nombreux

comme les sanglots sans larmes dans la nuit pluvieuse

comment soigner les blessures faites avec précision
comment recoller le coeur écrasé en poussière

comme les sanglots sans larmes dans la nuit pluvieuse

la pierre énorme, la pierre énorme
je vais monter sur elle, elle va monter sur moi
elle va monter sur moi, je vais me lever de dessous d’elle

comme les sanglots sans larmes dans la nuit pluvieuse

comme une sphère en or au dessus des eaux
comme l’aube en dessous des yeux gonflés
comme les belles aurores, les prés merveilleux
comme la poitrine de Soleil
comme porter sa bosse
comme ce chant de lamentation
pour vous mes soeurs nébuleuses

comme courir jusqu’à la fin, tu te reposeras plus tard
les détours merveilleux, les détours merveilleux

(Edward Stachura)

Illustration: Euan Macleod

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :