Arbrealettres

Poésie

Archive for 7 septembre 2015

Notre rire efface le désert du ciel (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2015


néant

 

Celle que j’aime incarne mon désir de vivre
Je l’ai prise au présent elle reste au présent
Sa douce nudité dispense la lumière

L’air pur passe plus pur de sa bouche à ses yeux
Elle voit tout pour moi et je choisis pour elle
La feuille au coeur de l’arbre et le point clair de l’eau

Elle est l’arbre et la feuille et fait déborder l’eau
Nous naissons l’un à l’autre ensemble à chaque aurore
Et notre rire efface le désert du ciel.

(Paul Eluard)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Ô sentimentale! (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2015



 

Il n’y a pas la première pierre
de cette maison dont tu rêvais.
Pourtant la première poussière
ne s’est jamais posée
sur les palais que nous soutenions.
Ils avaient des fenêtres doubles,
pour nous deux,
des lumières constantes
et des nuits immenses,
ô sentimentale!

(Paul Eluard)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Amoureuse (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2015


 

Elle est debout sur mes paupières
Et ses cheveux sont dans les miens,
Elle a la forme de mes mains,
Elle a la couleur de mes yeux,
Elle s’engloutit dans mon ombre
Comme une pierre sur le ciel.

Elle a toujours les yeux ouverts
Et ne me laisse pas dormir.
Ses rêves en pleine lumière
Font s’évaporer les soleils,
Me font rire, pleurer et rire,
Parler sans avoir rien à dire

(Paul Eluard)

 

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Poètes à venir (Walt Whitman)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2015



Carrie Lingscheit  (20)

Poètes à venir

Poètes à venir ! orateurs, chanteurs, musiciens à venir !
Ce n’est pas aujourd’hui à me justifier et répondre qui je suis,
Mais vous, une nouvelle génération, pure, puissante, continentale, plus grande qu’on ait jamais vu,
Levez-vous ! Car vous devez me justifier.
Moi je n’écris qu’un ou deux mots indicatifs pour l’avenir ;
Moi, j’avance un instant et seulement pour tourner et courir arrière dans les ténèbres.
Je suis un homme qui flânant le long, sans bien s’arrêter, tourne par hasard un regard vers vous et puis se détourne.
Vous laissant le soin de l’examiner et de le définir,
En attendant de vous le principal.

(Walt Whitman)

Illustration: Carrie Lingscheit

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Escarboucle dans la rosée (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2015



toile-araignee-perles-rosee_5600
Je fus homme je fus rocher
Je fus rocher dans l’homme homme dans le rocher
Je fus oiseau dans l’air espace dans l’oiseau
Je fus fleur dans le froid fleuve dans le soleil
Escarboucle dans la rosée

Fraternellement seul fraternellement libre

(Paul Eluard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu as pris dans ta main (Alain Borne)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2015



 

Nik Helbig 11

Tu as pris dans ta main pour les froisser
tous les visages de ma vie.

A eux tous je préfère déjà
tes incroyables doigts
cette étoile plénière d’une chair magistrale
au firmament de mon regard.

O ta main
première île de l’archipel de ton corps
O ton corps

qui m’embrase la tête
avant que tout entier j’en brûle.

Après tant de liens de cendres
enfin le feu.

(Alain Borne)

Illustration: Nik Helbig

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Juillet te marque (Alain Borne)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2015



 

guêpe

Juillet te marque ô mes avrils
Déjà ce mois de grandes guêpes
et de fruits aux lèvres mangées.

(Alain Borne)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Trouver enfin des yeux (Alain Borne)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2015



 

Trouver enfin des yeux
que seul je puisse emplir

(Alain Borne)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Si je savais ce qu’est l’amour (Alain Borne)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2015



 

Felix Mas -  (24)

Si je savais ce qu’est l’amour
je me tairais longuement

(Alain Borne)

Illustration: Felix Mas

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | 2 Comments »

Ont-ils tort (Alain Borne)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2015



Zdzislaw Beksinski 2004 [1280x768]

Ont-ils tort
ceux qui parlent de l’amour
comme d’une menue poussière
qui vole et qui se cache
et dont on peut mourir

(Alain Borne)

Illustration: Zdzislaw Beksinski

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 3 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :