Arbrealettres

Poésie

L’impression que je devrais être ailleurs ne m’abandonne jamais (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 27 septembre 2015



    

L’impression que je devrais être ailleurs
ne m’abandonne jamais,
pas même quand je ne suis nulle part.

Je sais que cette impression ne m’abandonnerait pas davantage
si j’étais en cet autre endroit,
dont personne ne sait où il est,
comme personne ne sait où il est
nulle part.

Peut-être mon impression vient-elle justement
de ce que je cherche à être quelque part,
simplement en un seul endroit
mais sachant où il est.

Ou bien mon impression provient-elle
de vouloir être ici.

***

LA sensación de que debiera estar en otra parte
no me abandona nunca,
ni siquiera cuando no estoy en ninguna parte.

Y sé que esa sensación tampoco me abandonaría
aunque estuviera en esa otra parte,
que nadie sabe donde está,
como nadie sabe donde está
ninguna parte.

Quizá mi sensación proceda justamente
de querer estar en una parte,
nada mis que en una sola,
pero sabiendo donde está.

O tal vez mi sensación proceda
de querer estar aquí.

(Roberto Juarroz)


Illustration: Alexandre Séon

 

Recueil: Onzième Poésie Verticale
Traduction: Fernand Verhesen
Editions: Lettres Vives

2 Réponses vers “L’impression que je devrais être ailleurs ne m’abandonne jamais (Roberto Juarroz)”

  1. Lara said

    celui-ci me rappelle Pessoa

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :