Arbrealettres

Poésie

LE 12 AOÛT AU MATIN (René Guy Cadou)

Posted by arbrealettres sur 28 septembre 2015



 

l-oeillet-a-la-mer [1280x768]

LE 12 AOÛT AU MATIN

Je pense à toi qui es une fleur sur la mer
Tandis que tes amis t’attendent sans savoir
Que ton corps fait la joie des Méditerranées
Je pense à toi qui dors sagement sous la neige
Comme une obscure graine oubliée des saisons
À toi aussi derrière les fils barbelés
Qui sont la couronne d’épines de la terre
Je pense encore à ma maison où s’engouffraient
Tous les oiseaux du monde et qui n’est plus
Que ce triste bouquet de cendres sur la pierre
Aujourd’hui tous les toits sont comme des lavoirs
Et dans les yeux d’enfants sèchent des linges bleus
Des femmes sont passées à travers les fenêtres
Et flottent dans la rue comme un vol d’oiseaux blancs
Il y a des jardins fleuris de flammes rouges
Des drapeaux de couleur où des étoiles bougent
Un ciel clair et des poitrines au coeur battant
Il y a ces gars blonds venus des hauts villages
Pour le contentement de nous rendre à nous-mêmes
Parmi eux il y a un grand nègre que j’aime
Parce que ses dents sont l’image de son âme
Il y a tous ces mots qui reprennent un sens
Et que je dis si mal parce qu’ils sont en moi
Comme une liberté nouvelle et végétale.

(René Guy Cadou)

Illustration

 

Une Réponse to “LE 12 AOÛT AU MATIN (René Guy Cadou)”

  1. flipperine said

    des moments qu’on ne peut oublier le temps des guerres

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :