Arbrealettres

Poésie

La luxure (Bernard Dimey)

Posted by arbrealettres sur 3 octobre 2015


la luxure JB valadie 2002

 

Vivre
Avec le parfum de ta peau
Tes cheveux sous mes doigts
La douceur de ton ventre
Et descendre
Et descendre
Et chercher le corail à l’intérieur de toi.

S’apprivoiser cruellement
D’un sexe à l’autre et d’une bouche à l’autre
Jusqu’à l’épanouissement magique
Au centre de ta croix
D’anémones de mer.

Vivre
avec au coeur des nuits
Cette rose effeuillée qui gémit
Qui se plaint
Qui rêve qui délire
Qui mélange en un cri
Le Paradis, l’Enfer,
L’éternité, l’instant,
Les couleurs jamais vues?

L’explosion, soudain, des artères et des veines,
Et le silence après
Qui pleure une chanson de source.

Vivre
Et que le poignard de ma joie
T’ouvre et te fende comme un fruit,
Comme une grenade éclatée.

Je t’aime je t’aime je t’aime
Et le péché n’existe pas.

(Bernard Dimey)

Illustration

5 Réponses to “La luxure (Bernard Dimey)”

  1. monti mi said

    je suis ravie de cette poésie

  2. sarah said

    bonjour,
    j’aurais voulu en savoir plus sur ce poème de Bernard Dimey. Tout d’abord, est-ce un poème ou une chanson ? En quelle année l’a-t-il écrit ? Dans quel recueil ou album puis-je le trouver ?
    Merci d’avance

  3. Harmony said

    Appeler cela « luxure » me semble une injure quand on décrit si bien l’amour charnel et finir par dire…….je t’aime à la fin.Les mots sont beaux et bien choisis…….comme un poète peut les imaginer.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :