Arbrealettres

Poésie

PENSÉE D’AUTOMNE (Max Jacob)

Posted by arbrealettres sur 7 octobre 2015



PENSÉE D’AUTOMNE

Ô poissons aveuglés par le soleil
Sous le mica solaire du cours d’eau.
Tous les poissons sont aveuglés
par les baguettes des marronniers,
par les reflets des marronniers.
Quel autre soleil m’aveugle ?
Quels autres reflets m’aveuglent ?
Pourquoi rester sous des soleils
qui ne sont pas Celui le seul auquel je dois la vie ?

(Max Jacob)

Illustration: ArbreaPhotos  

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :