Arbrealettres

Poésie

LE RÊVE DE MON ENFANT (Marceline Desbordes-Valmore)

Posted by arbrealettres sur 11 octobre 2015



 

Helene Knoop 121

LE RÊVE DE MON ENFANT

[…]
Dès lors un mal secret répandit sa pâleur
Sur ce front incliné, qui brûlait sous mes larmes.
Je voyais se détruire avant moi tant de charmes,
Comme un frêle bouton s’effeuille avant la fleur.
Je le voyais ! et moi, rebelle… suppliante,
Je disputais un ange à l’immortel séjour.
Après soixante jours de deuil et d’épouvante,
Je criais vers le ciel :  » Encore, encore un jour  »
Vainement. J’épuisai mon âme tout entière ;
A ce berceau plaintif j’enchaînai mes douleurs ;
Repoussant le sommeil et m’abreuvant de pleurs,
Je criais à la mort :  » Frappe-moi la première !  »
Vainement. Et la mort, froide dans son courroux,
Irritée à l’espoir qu’elle accourait éteindre
Et moissonnant l’enfant, ne daigna pas atteindre
La mère expirante à genoux.
[…]

(Marceline Desbordes-Valmore)

Illustration: Helene Knoop

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :