Arbrealettres

Poésie

Les yeux fermés (Octavio Paz)

Posted by arbrealettres sur 11 octobre 2015




Les yeux fermés
au-dedans tu t’illumines
tu es la pierre aveugle

Nuit après nuit je te façonne
les yeux fermés
tu es la pierre franche

Nous devenons immenses
seulement pour nous connaître
les yeux fermés

***

Con los ojos cerrados

Con los ojos cerrados
te iluminas por dentro
eres la piedra ciega

Noche a noche te labro
con los ojos cerrados
eres la piedra franca

Nos volvemos inmensos
sólo por conocernos
con los ojos cerrados

(Octavio Paz)

4 Réponses vers “Les yeux fermés (Octavio Paz)”

  1. Miroirinette said

    Quel festival philosophique aujourd’hui pour ce 15 août ! Merci !
    Prendre n’importe quel poème qui évoque la lumière, comprendre qu’il s’agit de la belle et grande lumière qu’on peut voir les yeux fermés = le miracle s’accomplit!

  2. Lara said

    Pas une fois le mot  » lumière » n’apparaît dans ce poème …et pourtant ..le cerveau décode ..(!)

    je ne suis pas du tout sûre qu’il parle ici de la lumière  » divine » ( celle qu’évoque l’illustration méditative )

    J’y verrais plutôt la lumière de la connaissance, celle de Platon , celle qui nous emmène au coeur de l’Homme, vers son essence même et qui met à nu les secrets ..

    La poésie, disait Paz, « c’est entrer dans l’être ». ..( avec la poésie on peut le faire les yeux fermés…:-)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :