Arbrealettres

Poésie

Fantaisie (Gérard de Nerval)

Posted by arbrealettres sur 13 octobre 2015




Fantaisie

Il est un air pour qui je donnerais
Tout Rossini, tout Mozart et tout Weber.
Un air très vieux, languissant et funèbre,
Qui pour moi seul a des charmes secrets.

Or, chaque fois que je viens à l’entendre,
De deux cents ans mon âme rajeunit :
C’est sous Louis Treize. Et je crois voir s’étendre
Un coteau vert que le couchant jaunit ;
Puis un château de brique à coins de pierre,
Aux vitraux teints de rougeâtres couleurs,
Ceint de grands parcs, avec une rivière
Baignant ses pieds, qui coule entre des fleurs ;

Puis une dame, à sa haute fenêtre,
Blonde aux yeux noirs, en ses habits anciens,
Que dans une autre existence, peut-être,
J’ai déjà vue, – et dont je me souviens.

(Gérard de Nerval)

Illustration

4 Réponses to “Fantaisie (Gérard de Nerval)”

  1. arbrealettres said

    Pas assez languissant et funèbre ??!! Vous n’auriez pas une idée?? (pour l’illustration musicale)

  2. jJean-Baptiste Besnard said

    La dame, « à sa haute fenêtre » aurait inspiré à Nerval son personnage d’Adrienne des « Filles du Feu ». Le modèle en serait Sophie Dawes (1790 – 1840), aventurière anglaise, fille d’un pêcheur, qui devint la maîtresse du duc de Bourbon, futur Prince De Condé qui lui fit épouser son aide de camp (1815) Adrien Victor Feuchère. Devenue baronne de Feuchère, elle posséda plusieurs châteaux dans le Valois, dont celui de Mortefontaine, où Nerval passa quelques année de son enfance.

    Dans les « Filles du Feu », le narrateur vient,avec sa compagne Sylvie, participer à une ronde dans le parc d’un château « du temps de Henri iv », il y retrouve cette Adrienne qui doit chanter « , une de ces romances pleines de mélancolie et d’amour » qui narrent des histoires malheureuses. Dans le chapitre « Chansons et Légendes du Valois », Nerval donne plusieurs exemples de ces airs anciens, assez jolis, qui lui plaisent plus que les grands airs d’opéra, surtout parce qu’ils « ont bercé (son) enfance »..

  3. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :