Arbrealettres

Poésie

Le néant varie (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 14 octobre 2015



Le néant varie.
Filaments qui se détachent de l’absence,
minimes fluctuations du vide,
petites dénivellations dans le non-être.

Dans ces failles de l’abîme
commencerait peut-être une vision non figée
qui percevrait au revers du temps
la possibilité de l’impossible.

Peut-être les variations du néant
sont-elles les fondations secrètes
de cette nouvelle vision.
Et cette vision suffit-elle
pour que tout ce qui n’est pas
commence à dériver dans l’être.

(Roberto Juarroz)

Illustration

2 Réponses vers “Le néant varie (Roberto Juarroz)”

  1. Lara said

    Un de mes poètes préférés que je ne me lasse pas de lire

  2. arbrealettres said

    je n’en suis pas encore à la re-lecture mais oui il me parle « bien » ce poète aussi!

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :