Arbrealettres

Poésie

Si vous saviez (Marina Tsvétaïéva)

Posted by arbrealettres sur 14 octobre 2015



Si vous saviez, passants, attirés
Par d’autres regards charmants
Que le mien, que de feu j’ai brûlé,
Que de vie j’ai vécu pour rien,

Que d’ardeur, que de fougue donnée
Pour une ombre soudaine ou un bruit…
Et mon cœur, vainement enflammé,
Dépeuplé, retombant en cendres.

Ô, les trains s’envolant dans la nuit
Qui emportent nos rêves de gare…
Sauriez-vous tout cela, même alors,
je le sais, vous ne pourriez savoir

Pourquoi ma parole est si brusque
Dans l’éternelle fumée de cigarette
Et combien de tristesse noire
Gronde sous mes cheveux clairs.

(Marina Tsvétaïéva)


Illustration: Paul Delvaux

2 Réponses to “Si vous saviez (Marina Tsvétaïéva)”

  1. Besnard Jean-Baptiste said

    J’ai fumé mais n’ai jamais été un gros fumeur. J’ai cessé depuis plusieurs années.

    Sous un crépuscule indigo
    Près d’un mur je m’arrête
    Et allume une cigarette
    Au précédent mégot.

    1951

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :