Arbrealettres

Poésie

EROS (Pierre-Albert Birot)

Posted by arbrealettres sur 15 octobre 2015




EROS petit bougre blond un peu trop bouclé
Tu nous embêtes avec tes fléchettes
Drôle d’idée qu’a eue ta mère
De mettre ça dans ton soulier
Et dire que durant des siècles
Les poètes n’ont rien trouvé de mieux
Que de prendre ce gosse au sérieux
Moi je voulais faire un poème à coups de verges
Pour envoyer le môme au lit
Sans pleurs ni grincements de dents
Sûr qu’il tombe de sommeil
Depuis le temps qu’il nous mène au doigt et à l’oeil
Mais je renonce au poème
Décidément je n’ai jamais su jouer
Avec les enfants
Qu’un autre l’envoie coucher

(Pierre-Albert Birot)

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :