Arbrealettres

Poésie

Archive for 17 octobre 2015

La pierre (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015




Un fragment contient la totalité
Un homme toutes les souffrances
Un rire toute la joie
Sur les routes de la terre et de la mer
Je vais vers des pays d’ardentes morsures
Alors que les heures s’égrènent
Sous une pluie de sable
Je traverse des forêts que couvent des oiseaux
Dans ce paysage diaphane
Je découvre la solitude
Et mon coeur poli par le silence
Ne bat plus qu’en sourdine
Je bois le lait des étoiles
Le vent liquide et frais
Et deviens la pierre qui ne souffre pas

(Jean-Baptiste Besnard)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le clocher vogue sur le ciel (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015




Le clocher vogue sur le ciel
Au milieu des nuages d’écume
Les toits y nagent
Poissons rouges
Ou requins gris

(Jean-Baptiste Besnard)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La porte fermée (Mireille Gaglio)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015




La porte fermée

Derrière la porte fermée
Se trouve le monde inconnu.
Derrière la porte fermée,
Un univers où d’autres ont vécu…
Derrière la porte fermée,
Les songes et les promesses,
Les joies et les caresses,
Mais peut-être aussi tristesse
Ou bien détresse… ?

Derrière la porte fermée…
Et… si j’osais ?

(Mireille Gaglio)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

LES AUBES (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015




LES AUBES

L’orage secoue le lit des ardoises
Les nuages les nuits qui montent de l’eau
Le repos dans les draps de la fatigue

L’aube chasse les rêves
Sous le soleil des lampes
Et me délivre de la nuit

J’embrasse le sol
Mon souffle se confond avec le sien
Qui me libère de la maison

Je bois le jour liquide
Sur la terre ivre de sève
Des champs et des buissons de rêves
La forêt ruisselle d’oiseaux

La chaleur décompose le paysage

Le jour allonge ses doigts
Pour cueillir le feuillage
Arbres de la mélancolie
Qui neigent sur les champs
En monologuant le long des routes

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration: Lydie Boyer-Wagner

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Libellule (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015




Une libellule
Au corps bleu et vert
Aux ailes diaphanes
Vibre joyeusement
Au-dessus de l’étang

(Jean-Baptiste Besnard)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

ESCAPADE (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015




ESCAPADE

Sur les branches des haies
A fleuri l’aubépine
Je fuis ce que je hais
La foule et les usines

Au bord d’une rivière
Fraîche qui désaltère
Vautré sur une pierre
Dans la pleine lumière
Je suis des vols d’oiseaux
A travers les roseaux

(Jean-Baptiste Besnard)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 10 Comments »

Eternel fugitif (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015




Eternel fugitif
Lorsqu’un violent orage
A l’intérieur m’oppresse
J’aime tant la caresse
Sur la peau du visage
D’un léger vent furtif

(Jean-Baptiste Besnard)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’épeire (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015




Dans le matin blême
Où brille une étoile
L’épeire à diadème
A tissé sa toile

(Jean-Baptiste Besnard)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 3 Comments »

VILLANELLE (Jean-Charles Michel)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015




VILLANELLE

Parmi la nature aux trésors multiples,
Il est un vieux temple où j’aime prier.
C’est le bois vibrant où dansent les feuilles.

Quand je foule aux pieds l’humus parfumé,
Ou que sous mon pas, la brindille sèche
Craque d’un seul coup, comme une révolte ;
Je me sens chez moi, mon âme est à l’aise.

J’aime le grand chêne et la violette,
La lourde moiteur des calmes fougères
S’en vient épicer mes repas fantasques.

Je cueille en passant les mûres offertes,
Les champignons roux et la graminée
Laisse à mon palais la saveur céleste
Du pain brioché qu’un sylvain m’a cuit.

(Jean-Charles Michel)

(Villanelle: définition)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Sic transit gloria mundi (Maurice Fombeure)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015


1-sic-transit-gloria-mundi-michelle-spiziri

 

Morts lundi, pourris sam’di
Sic transit gloria mundi…

(Maurice Fombeure)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :