Arbrealettres

Poésie

Autrefois (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015



Brendan Monroe Transfixed_2009_1522_97

Autrefois
moi l’effrayé, l’ignorant, vivant à peine,
me couvrant d’images les yeux,
j’ai prétendu guider mourants et morts.

Moi, poète abrité,
épargné, souffrant à peine,
j’osais tracer des routes dans le gouffre.

A présent, lampe soufflée,
main plus errante, tremblante,
je recommence lentement dans l’air.

(Philippe Jaccottet)

Illustration: Brendan Monroe

2 Réponses vers “Autrefois (Philippe Jaccottet)”

  1. ggunice said

    Beau poème, qui fait explicitement écho aux recueils L’Effraie et L’Ignorant. Philippe Jaccottet défend ici une poésie plus humble. Il reste l’un de mes poètes contemporains préférés.
    litteratureportesouvertes.wordpress.com

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :