Arbrealettres

Poésie

LES AUBES (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015




LES AUBES

L’orage secoue le lit des ardoises
Les nuages les nuits qui montent de l’eau
Le repos dans les draps de la fatigue

L’aube chasse les rêves
Sous le soleil des lampes
Et me délivre de la nuit

J’embrasse le sol
Mon souffle se confond avec le sien
Qui me libère de la maison

Je bois le jour liquide
Sur la terre ivre de sève
Des champs et des buissons de rêves
La forêt ruisselle d’oiseaux

La chaleur décompose le paysage

Le jour allonge ses doigts
Pour cueillir le feuillage
Arbres de la mélancolie
Qui neigent sur les champs
En monologuant le long des routes

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration: Lydie Boyer-Wagner

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :