Arbrealettres

Poésie

Combien d’éternité tu puises (Juan Ramón Jiménez)

Posted by arbrealettres sur 25 octobre 2015



Combien d’éternité tu puises,
— oh grands yeux ! —,
en allant à elle;
et comme tu regardes plus haut, chaque jour,
plus profond, de plus loin, plus vers l’âme,
avec l’ultime beauté, chaque jour,
fin sans fin, de ton intarissable fond!

***

¡Cómo, rostro – ¡ojos grandes!-,
te vas sacando eternidad,
yéndote a ella;
cómo miras más alto, cada día,
más hondo, de más lejos, más al alma,
con la belleza, cada día, fin sin fin,
última de tu fondo inestinguible!

(Juan Ramón Jiménez)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :