Arbrealettres

Poésie

LE CHOU ROUGE (Gabrielle Marquet)

Posted by arbrealettres sur 26 octobre 2015




LE CHOU ROUGE

Je n’ai rien vu de plus beau cet été
qu’un chou rouge.
Tranché par le milieu
net et dur comme un caillou
il prit des teintes veineuses sous la lame.

L’enchantement de ses friselures
les durs méandres de ses entrailles bleues
m’attendrirent plus peut-être
que le dallage calculé du coeur de tournesol.

Chou qui croque et qui pique
et colore l’huile et la langue
essaierais-tu de me mener
d’un saut de puceron vers l’Infini ?

(Gabrielle Marquet)

Illustration

 

10 Réponses to “LE CHOU ROUGE (Gabrielle Marquet)”

  1. Miroirinette said

    merci de ce choix! Faudra-t-il tuer (un chou) pour voir la beauté ?????????????

  2. Miroirinette said

    Ouffffffffffffffffff

  3. filamots said

    Re-moi
    Faire un poème sur la découpe d’un chou rime bien avec « mon » mot de ce soir « caillou » Quel hasard 🙂
    Pas mal trouvé non plus.
    Tu en as vu l’image ? Comme un mandala naturel.
    Ou alors une carte géographique. J’y vois pleins de choses comme dans les nuages 🙂

  4. arbrealettres said

    oui!
    J’aime bien aussi le chou romanesco qui est une vraie fractale 3D
    Merveilleuse Nature!!

  5. […] Source: LE CHOU ROUGE (Gabrielle Marquet) […]

  6. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :