Arbrealettres

Poésie

JE VOUDRAIS TE GARDER (Endre Ady)

Posted by arbrealettres sur 31 octobre 2015



JE VOUDRAIS TE GARDER

L’amour me rend fou, ces baisers trop vrais,
Ce total accomplissement,
Cette bonté, cet abandon parfait.

Chu sur ton sein, de désirs tout empli,
Je t’en prie, ma Dame, en pleurant:
Repousse-moi, chasse-moi dans la nuit !

Quand mes lèvres sont un brasier ardent,
Que les tiennes s’aillent glaçant !
Broie-moi et piétine-moi en riant !

Les désirs vifs ne sont que des bourreaux,
Maudit soit le si beau présent !
Je te quitte… Je te désire trop.

C’est sur le lit parfumé du passé
Que, trop loin pour que je l’atteigne
Je veux ton corps brûlant de volupté.

Je voudrais pour moi seul te conserver:
Et je te donne une gardienne:
La distance, mère de la beauté.

Afin qu’en mon coeur demeure un grand rêve:
Celui d’une femme qui m’aime,
Et que je désire à jamais, sans trêve…

(Endre Ady)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :