Arbrealettres

Poésie

MAGLIA accordant sa guitare (Victor Hugo)

Posted by arbrealettres sur 1 novembre 2015



MAGLIA
accordant sa guitare
(Il chante)

TOURNE-TOI vers celle qui t’aime.
Ne regarde point au-delà.
L’amour récolte ce qu’il sème.
Toutes Ies filles de Bohême,..
Toutes les belles d’Alcala,
Atala, Leila, Lola,
Olympe avec son diadème,
Suzon avec son falbala,
Tralalala, tralalala,
Ne valent pas celle qui t’aime.
Trala
La la.

Tourne-toi vers celle qui rêve
Et qui voudrait que tu sois là.
Toutes les autres filles d’Eve,
Celles qui dansent sur la grève,
Celles qui font cercle au gala,
Carmen qui toujours s’envola,
Luz dont la jupe se soulève,
Fanebon, dont l’oeil dit me voilà !
Tralalala, tralalala,
Ne valent pas celle qui rêve.
Trala
La la.

(Victor Hugo)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :