Arbrealettres

Poésie

J’ai tout pesé (Victor Hugo)

Posted by arbrealettres sur 3 novembre 2015



J’ai tout pesé, j’ai vu le fond, j’ai fait la somme.
Et je n’ai pas distrait un chiffre du total;
J’ai mis le nécessaire en regard du fatal;
Je n’ai pas reculé devant le syllogisme;
La vérité dût-elle être mère du schisme,
J’ai voulu que le vrai jaillit et triomphât;
J’ai remué dix fois les os de Josaphat;
J’ai tâché, les heurtant, d’en tirer l’étincelle;
J’ai compulsé l’antique archive universelle
Et l’énigme semblait toujours s’approfondir…

(Victor Hugo)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :