Arbrealettres

Poésie

AVANT QUE… (Maurice Fombeure)

Posted by arbrealettres sur 4 novembre 2015



AVANT QUE…

Avant que d’entendre
Dicter l’Ananké
« Ton gracieux et tendre
Fredon m’eût manqué »

Précise musette
D’instruments anciens
De casseurs d’assiettes
Butors musiciens

J’aime aussi la vielle
D’essaims en fredon
Quand nous manivelle
Son gracieux bourdon

Bourdon ou fredon
C’est tout un ma belle
C’est le rigaudon
Don qui nous appelle

Quand sous les guirlandes
De Noël en Mai
L’amour se demande
Que doit-il aimer ?

« Ton gracieux et tendre
Fredon m’eût manqué… »
Il suffit d’attendre
Voici l’Ananké.

Quand le cri des grives
Nous verra courir.
Ah, que j’en écrive
Avant d’en mourir !

(Maurice Fombeure)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :